Connaissez-vous la bardane ? Les graines de cette plante ont la fâcheuse tendance à s’accrocher dans les vêtements ou dans le pelage des animaux pour se transporter et, ainsi, conquérir de nouveaux horizons. Un homme a réussi à recréer ce fonctionnement pour obtenir quelque chose de bien connu aujourd’hui : le Velcro.

Bardane (Image par kasiaczernik de Pixabay)

Tout commence par une ballade…

Dans les années 40 se passe une journée au premier abord ordinaire : George de Mestral, un ingénieur suisse, rentre d’une ballade avec son chien. Il constate que de nombreuses graines de bardane se sont accrochées sur son pantalon ainsi que dans le pelage de son compagnon à quatre pattes. Intrigué, il décide de les observer au microscope et constate que ces graines possèdent de petits crochets, suffisamment rigides pour pouvoir s’accrocher.

La naissance du Velcro

Afin de reproduire ce mécanisme réversible, G. de Mestral décide d’associer deux bandes de coton ensemble : l’une est composée de boucles souples afin de reprendre l’aspect des fibres de vêtements, tandis que l’autre possède de petits crochets en nylon pour imiter ceux de la bardane. Pour l’aspect velours du premier et les crochets de la deuxième, G. de Mestral décide de breveter son invention en 1952 sous le nom de Velcro.

Aujourd’hui, le Velcro est présent un peu partout, aussi bien à nos pieds pour certaines chaussures que dans l’espace. Bien pratique pour éviter que tous les objets flottent en liberté en plein milieu de la capsule spatiale !

Partager sur
1+

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *