DiO2 – Fabien Jhistarry & Mathilde Chasseriaud

Commons Wikipédia

Commons Wikipédia

Les plantes à fleurs (angiospermes) se sont développées grâce à un système reproductif efficace. Au contraire, les gymnospermes (ex. le sapin), plus anciennes, en avaient un plus rudimentaire. Des chercheurs* ont trouvé dans les gènes et l’anatomie de Welwitschia mirabilis (gymnosperme) les prémices de la formation de fleurs. Preuve que la floraison serait le fruit d’un héritage de l’ancêtre commun de ces deux lignées.

L’article ici

*Université Grenoble Alpes, Université Claude Bernard Lyon et Jardins de Kew en Angleterre

Partager sur